Titre Image

Organisez votre bureau grâce au rayonnage d’archives

Si vous avez suivi nos conseils de la semaine dernière pour vous organiser avec les boites à archives, continuez sur votre lancée avec les étagères pour les ranger. Il faut savoir qu’il existe plusieurs types de rayonnage selon le lieu et le contenu qu’il va porter. Nous allons donc vous présenter les différents modèles de rayonnage pour archives avant de vous aider à organiser votre bureau.

De quoi est composé un rayonnage ?

Mais avant, il est nécessaire de définir précisément ce qu’est un rayonnage afin d’éviter les confusions.

Un rayonnage est un ensemble de planches, appelées « tablettes », placées horizontalement servant à créer une bibliothèque ou une étagère. Ces planches sont accrochées à deux grandes planches, appelées « échelles », aux extrémités afin de les maintenir en place. Il sert à ranger et stocker des documents (pour un bureau) ou des produits de toutes tailles et de toutes formes (dans un entrepôt) en exploitant au maximum l’espace disponible d’une pièce.

On distingue les différentes parties d’un rayonnage de la manière suivante :

  • élément départ : l’élément de base d’un rayonnage composé de plusieurs tablettes et de deux échelles, il se suffit à lui-même ;
  • élément suivant : élément ne pouvant pas être utilisé seul car composé d’une seule échelle et de plusieurs tablettes, il doit obligatoirement être attaché à un élément départ ou à un élément suivant.

Un rayonnage peut être à simple ou double accès : le rayonnage à simple accès est positionné contre un mur ce qui ne lui laisse qu’un seul côté accessible tandis que le rayonnage à double accès est placé en plein centre de la pièce et permet donc d’accéder à ses deux côtés.

rayonnage-archives

Rayonnage d’archives avec tablettes tubulaires

Les différents modèles de rayonnage

Selon le type de produit à stocker et la pièce où il va être placé, le rayonnage aura des propriétés et caractéristiques différentes. Il existe en tout 3 modèles de rayonnage archives distincts :

  • le rayonnage pour bureau : doté d’une finition élégante, il est généralement démontable et emboîtable afin de pouvoir le bouger facilement lors d’un nouvel aménagement. Il possède un fond opaque afin de cacher le mur contre lequel il est placé. Il est préférable d’opter pour des tablettes pleines d’une capacité de 100 à 200 kg afin de pouvoir y stocker des classeurs, des dossiers, des boîtes d’archives.
  • le rayonnage pour salle d’archives : ce type de rayonnage n’a pas besoin de finition particulière et il peut posséder des tablettes pleines ou des tablettes tubulaires pour ranger vos boîtes à archives. La salle d’archives doit idéalement être ni trop humide ni trop ensoleillé et avoir une température de 18°C afin de conserver au mieux vos documents.
  • le rayonnage pour entrepôt ou atelier industriel : au vu des conditions de conservation difficiles (humidité, forte ou faible température, etc.) et du type de produits à stocker, ce modèle de rayonnage est beaucoup plus résistant et peut supporter de plus lourdes charges. Il est conseillé d’utiliser des rayonnages avec finitions époxy ou en acier galvanisé pour ce type de lieu. Et de choisir des tablettes à forte capacité de chargement (plus de 600 kg) pouvant recevoir des plateaux agglomérés afin d’assurer une charge constante des objets stockés.
rayonnage-archives-tablettes

Rayonnage avec tablette tubulaire en haut et plateau isobois en bas

Les différents types de tablettes

En plus des différents modèles présentés au-dessus, il existe également plusieurs types de tablettes ou plateaux :

  • la tablette pleine en métal : pour le stockage en bureau de documents de petite taille et les dossiers suspendus ;
  • la tablette tubulaire en métal : elle est fabriquée en tôle galvanisée et est composée de plusieurs barreaux servant à accueillir des caisses ou des boites à archives mais aussi des bacs ou des dossiers suspendus ;
  • le plateau en bois aggloméré : pour le stockage de petits documents ou d’objets de faibles dimensions, à placer sur des tablettes tubulaires;
  • le plateau en isobois : pour le stockage industriel d’objets lourds et volumineux.

rayonnage

Comment ranger et stocker ses archives dans un rayonnage ?

Après avoir choisi le rayonnage qu’il convient pour le stockage de vos archives (voir au-dessus), il est nécessaire de prendre le temps de peser chaque boite d’archives avant de les placer sur une tablette afin de ne pas dépasser son poids maximal (généralement 200 kg).

Ensuite, il faut placer correctement les différentes archives afin de prendre le moins de place possible : empilez les boîtes à archives, placez les classeurs en position verticale et serrez le plus possible les dossiers suspendus.

Et vous avez ainsi obtenu un bureau rangé et organisé ! De quoi reprendre le travail en toute sérénité !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *